Yoga Thérapie n°1 – Comment je respire quand je travaille ?

0
178
Homme Yoga respiration

La quantité, la qualité et la circulation de la respiration créent les fondations d’une vie créative et pleine de vitalité.
La respiration est à la fois grossière et subtile.

L’aspect grossier :

c’est le mélange d’oxygène, d’azote et d’autres éléments qui constituent chimiquement l’air.

0
%
d'Azote
0
%
D'oxygène

L’aspect Subtil :

c’est la force vitale qui donne de l’énergie au mental, au corps et à la conscience.

Le stress est la cause d’une respiration appauvrie, superficielle qui se fait dans le haut de la poitrine avec une cadence rapide, conduisant à un affaiblissement du système nerveux.

Pour commencer, prenez le temps d’observer comment vous respirez quand vous travaillez.

Concentrez-vous quelques minutes par jour sur votre respiration.

    •  Êtes-vous conscient de la qualité de votre inspiration ? 2 secondes par jour ?
    •  Êtes-vous conscient de la qualité de votre expiration ?
    •  Respirez-vous par le nez ou par la bouche ?
    •  Êtes-vous en apnée quand vous travaillez?

Avant d’écouter la capsule audio , voici quelques conseils à mettre en place:

Respirer par le nez
Assurez vous que vous respirez bien par le nez. Si ce n’est pas le cas, c’est le point de départ. L’inspiration et l’expiration par le nez contribuent à ralentir la respiration et donc à relâcher l’ensemble du corps.

Respirer en gonflant légèrement le ventre
Respirez avec la sensation du souffle dans le ventre plutôt que dans les narines ou dans la poitrine parce que cette approche est relaxante et calmante. Les professionnels qui ont recours a la respiration connaissent l’importance de respirer en gonflant légèrement le ventre. Cela permet au diaphragme d’assurer sa fonction de piston et de masser les organes. Respirer « par le ventre » permet un centrage, une pause, là ou le calme et la confiance en soi sont au rendez-vous.

L’expiration est longue
L’expiration longue est une façon de stimuler le système parasympathique et donc de permettre le relâchement musculaire .

Effets
Cette respiration outre la relaxation qu’elle apporte stimule la circulation grâce aux mouvements de piston du diaphragme qui gonflent la base des poumons incitant ces derniers à aspirer le sang veineux en grande quantité. L’accélération douce de la circulation veineuse alimente mieux le cœur et soutient une meilleure oxygénation de tous nos organes. Grâce au « massage » doux et très puissant du diaphragme le foie est décongestionné, la vésicule « crache » la bile, la rate, le pancréas , l’estomac et le tube digestif sont tonifiés. Le plexus solaire est débloqué , cette zone émotionnelle si contractée par l’anxiété , le trop plein de stress et les tensions accumulées.

LAISSEZ UN AVIS

Entrez vos commentaires !
Veuillez entrer votre nom ici