L’imagerie

0
1296
radiographie dentaire

Tous ces outils necessitent un équipement informatique adapté.

La RVG

La radiovisiographie comporte un capteur numérique intra oral l’image apparaît sur un écran
Le praticien peut alors expliquer au patient, qui regarde sur l’écran, le raisonnement pour le diagnostic et le plan de traitement envisagé.

La radiographie panoramique

Les praticiens qui possèdent une radiographie panoramique ne peuvent pas imaginer qu’ils ont pu auparavant s’en passer ;
Le patient qui peut observer toute sa denture en un seul cliché est beaucoup plus en mesure de comprendre nos explications que ce soit pour les édentations non compensées, les problèmes parodontaux, les dents de sagesse incluses, les dents cariées ou délabrées, les reconstitutions prothétiques…
Les plans de traitement envisagés sont beaucoup mieux acceptés du fait qu’ils viennent à la suite d’un diagnostic qui a été élaboré, preuves à l’appui.
Le patient considère que le praticien va pouvoir, le conseiller, le traiter, le suivre ; du fait d’une meilleure compréhension sa confiance n’en est que renforcée, ainsi que sa fidélité.
C’est un formidable outil de diagnostic qui joue un rôle prépondérant dans l’information du patient et dans la preuve de l’information .

La caméra intra buccale

Il s’agit d’une caméra intraorale qui va diffuser sur un écran des images en couleur d’une ou plusieurs dents, avant, pendant et après le traitement.
C’est comme si le patient regardait ses dents avec un miroir grossissant et un très bon éclairage.
Le patient comprend beaucoup mieux l’intérêt du traitement proposé, il l’acceptera d’autant plus volontiers qu’il en aura évalué les bienfaits, et qu’il se sera senti impliqué dans la démarche de la conception du plan de traitement ;

Le patient est en mesure de suivre la séance de soin et de voir le résultat obtenu.

C’est un très bon outil de motivation à l’hygiène bucco-dentaire.
Vous avez pour les caméras le choix entre le numérique et l’analogique
La caméra analogique dite « vidéo » est disponible instantanément et fait gagner un temps précieux pour les explications. Elle est reliée en direct sur un moniteur à écran plat ou n moniteur mixte informatique vidéo.
La caméra endo buccale numérique passe par des menus d’imagerie et de diffusion.
Il faut décider si vous souhaitez un intérêt immédiat et ponctuel ou si vos désirez archivez les images dans le dossier du patient.
Lors de l’acquisition, vérifier la vitesse de l’auto focus(système permettant la mise au point automatique),et la profondeur du champ.

Nous citerons
– la caméra SOPRO 717, excellent outil de communication dans les traitements de blanchiment ambulatoire, qui montre aux patients les résultats obtenus et lui permet de mieux comprendre le traitement. Les images obtenues sur l’écran sont sauvegardées et permettent de suivre l’évolution dans le temps.
– le mirroscope de MIRAS, c’est un miroir dentaire avec une caméra numérique intégrée, combinant l’éclairage et le grossissement. Il est connecté à un écran plat et les photos sont importées sur l’ordinateur. Le miroir est maintenu propre grace à un jet d’air continu. Le patient participe à l’élaboration du diagnostic et la prise de décision est favorisée car le patient se sent concerné.

LAISSEZ UN AVIS

Entrez vos commentaires !
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.