Mener à bien un projet

0
1241

Mener à bien un projet, c’est facile si on se pose les bonnes questions et si un ordre chronologique est respecté.

Afin de mener à bien un projet de rénovation ou de création d’un cabinet de chirurgie dentaire, il est indispensable de respecter un cheminement chronologique. Pour cela, il est important de demander conseil à des structures qui ont une solide expérience.
Le cabinet d’un chirurgien-dentiste, c’est son outil de travail, le lieu où il va passer beaucoup de temps, un élément important dans le bien-être de ses patients.
La personne que le praticien va mandater va le guider dans les étapes du projet.

Définition du projet

La personne s’occupant du projet va écouter le praticien, afin de connaître son point de départ et son objectif final, l’accompagner dans les démarches administratives éventuelles (permis de construire si changement de destination du local d’origine, nécessité ou pas de faire appel à un bureau d’études spécialisé pour une reprise sous-œuvre par exemple, information et/ou demande d’autorisation de copropriété si nécessaire…)

La visite des locaux

S’il y a des locaux existants, le conseiller doit les visiter afin de réaliser un relevé de cotes et déceler les éventuels problèmes avant de commencer un projet (définir notamment les possibilités d’accès pour les personnes à mobilité réduite, faire un état des lieux du local pour le positionnement des fluides, des compresseurs et des blocs climatisation…). Dans le cas où le bâtiment est en construction, il faut faire une première analyse des plans fournis par le promoteur et intervenir si possible en amont avec ce promoteur afin de préparer au mieux le local à sa future activité.

Le cahier des charges

À partir des premiers éléments fournis, cabinet à modifier ou nouveau local, il va écrire le cahier des charges en posant toutes les questions nécessaires et en guidant le praticien afin de ne rien oublier.
Par exemple, concernant la zone accueil, la zone administative, les sanitaires, les vestiaires (ambiance chaude) :

  • accueil : une banque d’accueil (X postes informatique) ;
  • salle d’attente (X personnes) ;
  • bureau des assistantes ;
  • bureau des praticiens ;
  • panneau ;
  • local technique (tableau électrique et informatique) ;
  • sanitaires PMR ;
  • sanitaire standard ;
  • local détente (praticiens et assistantes) ;
  • local aspiration et compresseur ;
  • vestiaire assistantes (X personnes) ;
  • vestiaire praticiens (X personnes) ;
  • salle de motivation ;
  • les divers rangements suivant les emplacements.

Concernant la zone clinique (ambiance froide) :

  • salle de soins (X salles) ;
  • stérilisation (emplacement très important) ;
  • zone d’ensachage après stérilisation ;
  • salle de chirurgie avec sas ;
  • laboratoire de retouches des prothèses ;
  • les divers emplacements pour rangements.

Pour cela un rendez-vous technique doit être réalisé entre l’entreprise générale, l’installateur dentaire et le maitre d’ouvrage afin de déterminer :
•    le choix et le quantitatif du matériel à installer ;
•    les besoins spécifiques fluides et techniques ;
•    l’emplacement des compresseurs ;
•    l’emplacement du ou des moteurs d’aspiration.

LAISSEZ UN AVIS

Entrez vos commentaires !
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.