L’entretien des locaux

0
2947

C’est une obligation pour le praticien qui est rappelée dans les Codes de déontologie, santé publique, civil, pénal.

Les normes d’hygiène doivent permettre un nettoyage de toutes les zones dans le but de réduire et d’éviter tous risques de contamination croisée.

On distingue différentes zones qui vont déterminer des méthodes, des procédures, des fréquences et des produits adaptés au nettoyage, en fonction des risques encourus.

1 – Nettoyage domestique

Il est effectué au quotidien par le personnel d’entretien

Il concerne les zones qui présentent peu de risques; il s’agit des pièces recevant les patients comme :

  • l’accueil et le secrétariat ;
  • la salle d’attente ;
  • la pièce de stockage ;
  • la salle de radiologie ;
  • les couloirs.

Le matériel spécifique utilisé :

  • deux seaux ou un seau à deux bacs ;
  • une paire de gants de ménage ;
  • un balai à franges ;
  • un balai de type « trapèze » à semelle à usage unique imprégnée ou non ;
  • des chiffons à usage unique.

Produits nécessaires

  • Dentasept sols ANIOS ;
  • Sanicid 5 parfumé : gamme Garcin (bisico) ;
  • Septol (Pierre Rolland).

Méthodes de nettoyage : (exemple)

  • du fond de la pièce vers la sortie ;
  • du haut vers le bas ;
  • du propre vers le sale.

Les meubles et le matériel de bureau et informatique doivent ètre nettoyés avec des lingettes (par exemple).

2 – Bionettoyage

C’est un procédé de nettoyage applicable dans une zone à risques, destiné à réduire momentanément la biocontamination d’une surface. Il est obtenu par la combinaison appropriée d’un nettoyage, de l’évacuation des produits utilisés et de la salissure à éliminer, et de l’application d’un désinfectant

Il concerne les zones qui présentent une activité en rapport avec les soins et où les risques de contamination croisée sont plus importants.
Il est quotidien ou pluriquotidien chaque fois que c’est nécessaire.
Il consiste à réduire ou éliminer les micro-organismes sur les surfaces pour les ramener au niveau requis (NF X 50-790).

Il va être effectué par :

  • le personnel d’entretien pour ce qui concerne les surfaces, les parois et les sols ;
  • l’assistante dentaire pour les salles de soin, les units, le matériel, l’instrumentation.

Les pièces concernées sont :

  • la salle de soins ;
  • la salle de stérilisation ;
  • les toilettes.

À proximité de l’unit, entre deux patients, il est conseillé de pratiquer le nettoyage et la désinfection avec un produit détergent-désinfectant, en une étape.

Les produits utilisés ont une activité bactéricide et fongicide : Bactinyl gamme Garcin (BISICO) en lingettes ou en spray moussant.

Le principe de base du bionettoyage est de nettoyer :

  • du haut vers le bas ;
  • du plus propre vers le plus sale ;
  • en utilisant une action mécanique ;
  • en utilisant une action chimique avec un produit normalisé ;
  • en utilisant l’action de la chaleur qui favorise le nettoyage.

Attention, il faut bien respecter le temps de contact avec le produit utilisé.

null
Le but est de limiter la propagation des germes et les infections nocosomiales. Il faut toujours adapter les méthodes de nettoyage aux différentes zones d’activité.

LAISSEZ UN AVIS

Entrez vos commentaires !
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.