L’urgence au cabinet dentaire

0
2631
troussedesecours

La trousse de secours, la trousse d’urgence et les médicaments d’urgence

Voici ce que révèle une enquête française publiée en 2007 sur les urgences médicales au cabinet dentaire : « bien que l’incidence des urgences vitales soit rare au cabinet dentaire, un praticien sur 20 devra pratiquer au moins une fois une RCP lors de sa carrière. Lors d’une carrière active, un praticien est confronté à 2,7 malaises d’origine diverse par an en moyenne et près d’un praticien sur deux fera appel au moins une fois au SAMU.
Ces données permettent de justifier l’obligation de formation des chirurgiens-dentistes aux gestes et soins d’urgence (arrêté du 3 mars 2006), d’autant plus qu’ils y sont confrontés aussi en dehors du cabinet dentaire ».
Le rôle du SAMU est bien sûr primordial dans la prise en charge des patients présentant une urgence médicale au cabinet dentaire, mais le chirurgien dentiste doit mettre en œuvre les gestes et les traitements de premier secours, avant l’arrivée des services d’urgence. Cela implique que chaque praticien dispose des matériels et des médicaments nécessaires.

La trousse de secours

En application de l’article R.232-1-6 du Code du travail, les lieux de travail doivent être équipés d’un matériel de premiers secours. Le chirurgien-dentiste qui emploie du personnel doit au titre du Code du travail être capable de parer aux accidents courants. La trousse de secours doit faire l’objet d’une signalisation par panneaux.
Cette trousse doit comprendre notamment :

  • une paire de gants vinyle ;
  • une couverture de survie ;
  • une paire de ciseaux ;
  • une pince à échardes ;
  • des pansements compressifs ;
  • des compresses stériles (10×10 cm ,15×15 cm) ;
  • des bandes extensibles (3mx7cm) ;
  • des bandes de gaze ;
  • du sérum physiologique en unidoses ou du dacryosérum pour lavage oculaire ;
  • des serviettes désinfectantes à la chlorhexidine ;
  • de l’alcool modifié (lingettes ou flacon) ;
  • brulapaisyl ou urgotul.

La trousse d’urgence

Le chirurgien-dentiste doit exercer en assurant la sécurité de ses patients (art. R. 4127-204 du Code de la santé publique).
Par conséquent, il est obligatoire de posséder une trousse d’urgence au cabinet dentaire.
1. Maltette d’assistance respiratoire :

  •  insufflateur en vinyle non autoclavable (ballon insuflateur, valve de surpression, réservoir O, tube 2 mètres et masque de réanimation adulte n°5 et enfant n°3) ;
  • manodétendeur – débilitre à 9 débits préréglés (0-15L/min), raccord 12/125 ;
  • masques à oxygène ,taille adulte et enfant ;
  • bouteille d’oxygène en acier de 2 L (médicament) soit 400 litres d’oxygène médical détendu;
  • ballon autoremplisseur à valve unidirectionnelle avec réserve, 3 masques faciaux de tailles différentes et tuyau de raccordement ;
  • des canules de Guedel oropharyngées (plusieurs tailles, adulte et enfant) ;
  • un ouvre bouche hélicoïdal.

2. Tensiomètre
3. Oxymètre de pouls
4. Lecteur de glycémie Accu-Chek
5. Seringues de 2,5 et 10 ml et aiguilles de différents calibres
6. Dosettes de 10 ml de sérum physiologique

Il n’y a pas de contenu type d’une telle trousse, cette liste n’est donc pas exhaustive.
Il est fortement conseillé de suivre régulièrement une formation permettant de faire face aux situations d’urgence. La formation du praticien aux gestes de secourisme et sa connaissance du matériel d’urgence vitale sont autant d’éléments qui peuvent l’aider à gérer correctement une situation d’urgence.
Ceci passe par la formation continue et, entre autres, l’Attestation de Formation aux Gestes et Soins d’Urgence (AFGSU).

Les médicaments d’urgence

Le plus souvent, l’utilisation de ces médicaments est subordonnée ou au moins optimisée par les conseils du médecin régulateur du SAMU.

Molécule

Nom commercial

Indication

Voie

Posologie

Contre-indication dans le cadre de l’urgence

Atropine

Atropine
Aguettant®

Malaise vagal

SC

0,5 à 1 mg

Aucune

Epinéphrine

Anahelp®
Anapen®

OEdème de QuinckeChoc anaphylactique

IM
IM

0,5 mg
0,5 mg

Aucune

Glucagon

Glucagen Kit®

Coma hypoglycémique

IM

1 mg

Hypoglycémie due aux sulfamides

Sucre en morceaux

Hypoglycémie

Orale

Oxygène médical

Détresse vitale / Inconscience
Arrêt ventilatoire / Arrêt cardiorespiratoire

Inhalation

Insufflation

9l/minute

15l/minute

Aucune

Aucune

Salbutamol

Ventoline

Crise d’asthme chez un asthmatique connu

Inhalation

2 bouffées

Aucune

Terbutaline

Bricanyl

Asthme aigu grave

SC

1 mg

Aucune

Trinitrine

Natyspray
Trinitrine
Laleuf

Douleur coronarienne chez un coronarien connu

Sublinguale

0,30 mg

Hypotension artérielle

(PA <10)

Prednisolone

Solupred

OEdème de Quincke
Choc anaphylactique
Allergie

Orale

1 mg/kgcorp

Aucune

Diazepam

Valium

Crise d’épilepsie
Anxiété

Orale
IM
IR

10 mg

Troubles respiratoires

Nicardipine

Loxen

Hypertension artérielle

Orale

20 mg

 Aucune

Acide Acetylsalicylique

Aspégic

Infarctus du myocarde

Orale

250 mg

Ulcère gastrique évolutif

ORDONNANCE D’URGENCE A L’ATTENTION DES CHIRURGIENS DENTISTES

– Le matériel de réanimation doit être aisément accessible. Ce matériel est vérifié soigneusement à intervalles réguliers et les vérifications seront enregistrées. Les embouts, masques et canules du distributeur d’oxygène sont stockés et maintenus stériles.
– La mallette identifiable contenant les médicaments d’urgence est à disposition du praticien. Ces médicaments doivent être clairement identifiés et vérifiés ; ils sont renouvelés selon leur date de péremption et tracés.
– La formation dans le domaine de la réanimation est conseillée tous les 3 ans. L’équipe dentaire (assistante, secrétaire) doit être aussi formée à l’urgence médicale et entraînée régulièrement aux différents situations d’urgence qui peuvent survenir.
– Une liste des numéros de téléphone utiles en cas d’urgence doit être affichée (SAMU, pompiers, hôpital, cliniques et médecin de proximité).
– Pour l’urgence où le pronostic vital est engagé, les numéros d’appel sont :
le 15 pour les urgences médicales et le 18 pour les pompiers, en France ;
le 100 en Belgique, le 144 en Suisse, le 112 numéro d’appel européen.

http://www.ordre-chirurgiens-dentistes.fr/uploads/media/medicamentsUrgence2.pdf

Trousse d’urgence : Ordre National des Chirurgiens Dentistes

Trousse de secours : Ordre National des Chirurgiens Dentistes

Bibliographie

Les médicaments de l’urgence au cabinet dentaire, P. Lesclous, Y. Louville, Réalités Cliniques, 1998

Urgences médicales au cabinet dentaire – Dr Claude WETZEL, SAMU 67

« Urgences médicales – table ronde », Médecine buccale Chirurgie buccale – vol. 6 n° 1 – 2000

Urgences dentaires et médicales – Conduites à tenir – Prévention chez le patient à risque, Y. Boucher, E. Cohen , CdP, Collection jpio, 2007

Urgences au cabinet dentaireGuide pour la prise en charge des urgences en odontologie, G. J. Grubwieser, M. A. Baubin, H. J. Strobl, R. B. Zangerle, C. Prudhomme (traducteur), Maloine, 2006

« Urgences médicales au cabinet dentaire: une enquête française », B. Calon, A. Bildstein, J. Samin, A. Meyer, O. Attard, J. Rieger, A. Boukari, A. Féki, Médecine buccale Chirurgie buccale, 2007; 13: 31-35

« Les médicaments de l’urgence médicale au cabinet dentaire », F. Laurent, F. Rivierre, P. Augustin, C. Bertrand, L. Maman, P. Lesclous, Information dentaire n° 21 – 21 mai 2008

LAISSEZ UN AVIS

Entrez vos commentaires !
Veuillez entrer votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.